Adhérer à l'association

Panier

Example of shopping-bag Votre panier est vide. Commencer vos achats ?
Commander
bandeau page

L’histoire de Janson en débats

Suzanne Drouot, Françoise Le Fillâtre et Philippe Tillois

Septembre 2004

Le livre de Claude Colomer, auquel notre journal a consacré un long article dans son dernier numéro, a paru en février dernier. Il a provoqué réactions et débats animés au sein de la communauté jansonienne et, donc, de notre association qui a été choquée par certains passages. L’auteur a contacté de nombreux anciens élèves durant les longues années qu’il a consacrées à la rédaction de son ouvrage. Ces témoignages formant le corps de cet ouvrage, il nous a semblé nécessaire de vous donner d’autres points de vue. Le texte publié ici a été cosigné par une cinquantaine de professeurs du lycée. Il est à noter que Claude Colomer nous a indiqué travailler à une nouvelle édition abrégée et corrigée de son ouvrage et regretter certains oublis et erreurs, mais pas ses prises de position.

À la lecture du livre de M. Claude Colomer, un certain nombre de ses collègues désirent apporter quelques précisions concernant la vie au lycée Jansonde- Sailly à partir de Mai 68. Il est important de souligner que plusieurs d’entre eux exerçaient déjà à Janson avant 1968, l’ont quitté depuis peu, voire y exercent encore, ce qui donne valeur et force au présent témoignage. Ils apprécient vivement l’immensité du travail de documentation et de dépouillement d’archives effectué par Claude Colomer, surtout en ce qui concerne la première partie de l’historique de Janson, antérieure à 1968. Mais ils ne peuvent souscrire ni à la présentation ni à l’appréciation qui ont été faites dans ce livre de la personnalité de M. le proviseur Pierre Bour, pas plus qu’au jugement porté sur son action depuis son arrivée en 1973 jusqu’à son départ en 1988. Ils tiennent à témoigner de ses qualités humaines, manifestées tant auprès de ses personnels que de ses élèves, ainsi que de la rigueur de sa gestion, réalisant le maximum possible avec les crédits alloués à cette époque. Mme le proviseur Yvette Cluzel, en poursuivant l’oeuvre de M. Bour, a maintenu le lycée dans sa tradition d’humanisme et de rigueur. D’ailleurs, à de nombreuses occasions, elle a rendu publiquement hommage à M. Bour à cet égard.
Par ailleurs, ayant noté des inexactitudes, erreurs, imprécisions ou omissions, ils ne désirent pas en dresser une liste exhaustive. Ils tiennent néanmoins à insister sur les faits suivants, objectifs, propres au lycée :
– c’est dans ce lycée qu’ont été créées en 1954 et 1955, et sous l’égide de Georges Guinier, les classes appelées à l’époque « hypotaupe et taupe atomiques ». Elles furent à l’origine du premier recrutement à l’École normale supérieure sur une option à prépondérance « sciences physiques ». Le bouleversement fut tel qu’il a conduit progressivement l’ensemble des Grandes Écoles scientifiques à ouvrir leurs concours à des options de ce type, donnant ainsi leurs lettres de noblesse aux sciences physiques dans l’enseignement français ;
– contrairement à ce qui pourrait ressortir du livre de M. Colomer, le lycée Janson-de-Sailly, en mai 1968 et par la suite, n’a pas été plus que les grands établissements scolaires l’objet de troubles particuliers. Peut-être même a-t-il été moins secoué que certains, et sous les directions successives de M. Liotier, de M. Chatelet et de M. Bour, il a vite retrouvé et maintenu le calme et la sérénité nécessaires à un fonctionnement normal et fructueux. D’ailleurs, les classes préparatoires aux Grandes Écoles, scientifiques, littéraires et commerciales, dont le nombre à Janson est des plus importants parmi les lycées de France, y sont demeurés de bon niveau, avec de bons résultats, et par la suite très demandées par les bacheliers de tous horizons, attirés de surcroît par l’existence d’un internat de qualité, complètement rénové sous le provisorat de M. Bour.
C’est, entre autres, pour l’ensemble de ces raisons que le lycée Janson-de-Sailly a toujours été un lieu où régnaient et règnent encore la bonne entente, le « bienvivre » et la cordialité, comme en témoignent la vitalité et la permanence de l’Amicale des personnels, qui s’est manifestée, en toutes occasions, avec chaleur et efficacité.

À propos du centenaire du lycée
Françoise Le Fillâtre

La relation faite de la célébration du centenaire du lycée en 1984 comporte nombre d’omissions et de contre-vérités. Je me contenterai de rappels de faits que beaucoup d’entre nous ont encore en mémoire. Dans l’organisation de cet événement qui a demandé plus de deux ans de préparation, Pierre Bour a été un élément moteur avec Alain Fulda, président de l’AEJS, dont le nom n’est même pas cité. L’équipe rassemblée autour de Bernard Domino a fourni un travail considérable. Placée sous le haut patronage du président de la République, François Mitterrand, représenté par Jacques Attali (ancien élève du lycée), la cérémonie a accueilli de très nombreuses personnalités de premier plan en présence de la Garde républicaine. N’oublions pas non plus le concert organisé par Gilbert Amy, compositeur et chef d’orchestre, ni le concours littéraire présidé par Alain Decaux, celui de photographie par Jacques-Henry Lartigue et celui de dessin par Guy Trémois. Sans compter les nombreuses expositions de qualité, présentant des objets exceptionnels. Tous ces éléments indiquent objectivement un réel succès.


bour colomer livre polemique mise au point


Logo

L’Association amicale des anciens élèves du lycée Janson-de-Sailly, Les Jansoniens (AEJS), existe depuis 1891, sept ans après l’ouverture du lycée. Fidèle à la tradition de Janson qui a toujours cultivé l’excellence, le pluralisme, et porté haut les valeurs de la République, solidement ancrée dans les réalités du monde contemporain, Les Jansoniens sont délibérément tournés vers l’avenir, vers celles et ceux qui fréquentent aujourd'hui l'établissement, qui se préparent à animer, vivre et piloter le monde de demain. Les Jansoniens n'oublient pas pour autant celles et ceux "qui sont passés par Janson", ravis de retrouver avec Les Jansoniens des amis, un climat, une ouverture et une communauté d'esprit qui ont marqué de leur empreinte leur personnalité.

S’inscrire en ligne

Contactez-nous

Association amicale des anciens élèves du lycée Janson-de-Sailly

Via notre formulaire
Envoyez-nous un e-mail
106 rue de la Pompe
75116 Paris

Copyright 2021 © AEJS. Tous droits réservés. Mentions légales - Politique de confidentialité - Conditions générales de vente - La fondation - Réalisation Website-modern