Adhérer à l'association

Panier

Example of shopping-bag Votre panier est vide. Commencer vos achats ?
Commander
bandeau page

La Ferté Saint-Aubin, 10 juin 1944 : les Jansoniens se souviennent


Ils étaient jeunes, ils avaient entre 18 et 20 ans, ils brûlaient d’une ardente passion de se battre, de se fondre dans le gigantesque élan déclenché par le débarquement de Normandie survenu quelques jours plus tôt pour, eux aussi, libérer la France.
Ils avaient rendez-vous dans les bois de la Ferté Saint-Aubin, au Cerfbois, sur la commune de Marcilly et à la ferme du By, en Sologne, avec les résistants qui devaient les prendre en charge pour rejoindre le maquis et participer aux combats.

Mais cet élan généreux, enthousiaste, est brisé tragiquement le 10 juin 1944.
Inoffensifs, innocents, non armés, ils sont dénoncés par un traitre, arrêtés puis regroupés par l’armée ennemie, conduits dans la forêt où ils sont abattus froidement, sans autre forme de procès.

Leurs corps furent retrouvés le lendemain. Le menuisier du village travailla trois jours et trois nuits pour fabriquer leurs cercueils. Ils furent enterrés de nuit, alors que les Allemands occupaient encore le village.

Chaque année, les communes de la Ferté Saint-Aubin et Marcilly se souviennent.
Une mobilisation exceptionnelle animée par les maires des deux communes, les enseignants du primaire et du collège du pré des rois.

Le 10 juin 2018, l’AEJS participait à ce pèlerinage mémoriel en souvenir de ces 29 jeunes gens, prenant la relève de notre ami Serge-William Collette, camarade de classe de plusieurs d’entre eux. Claude Mantoux, président de l’AEJS - Les Jansoniens, Marielle Vichot, secrétaire générale, accompagnée de Jean-Louis Vichot - tous anciens élèves de Janson - ont participé aux commémorations qui se sont succédées sur les lieux de ce drame.

Le 9 juin 2019 marquait le 75ème anniversaire de ce sinistre épisode gravé dans la mémoire des Solognots. René Pinon, président d'honneur de l'AEJS - Les Jansoniens, et son épouse représentaient Les Jansoniens. Comme l'année dernière, une gerbe a été déposée devant le monument aux morts de La Ferté, et trois coussins, sur les trois sites qui ont vu tomber ces jeunes héros. Constance de Pélichy, maire de la Ferté Saint Aubin, Conseillère régionale de la Région Centre Val de Loire, Hervé Nieuviarts, maire de Marcilly-en-Villette, ont rappelé de façon à la fois poignante et terriblement vivante ce que fût le sacrifice de ces étudiants et celui des habitants des deux villages, arrêtés et déportés pour les avoir aidés et cachés.

Les élèves de l’école des Sablons ont travaillé sur chacun des noms gravés dans la pierre. Ils ont reconstitué la vie trop brève de ces jeunes résistants et ont pu, pour certains, retrouver leur portrait. La présence de ces mêmes collégiens, immobiles devant les tombes de leurs ainés, rendit plus intenses encore les longues minutes de recueillement.

Une journée du souvenir, pour ne pas oublier ces jeunes victimes et leur sacrifice, pour se rappeler aussi que la liberté a un prix, et qu’il est inestimable.

Jacques Godfrain - Pierre Tardy - Francis Kermina - Claude Labrunie - Philippe Labrunie - Pierre Leroy Jean-Rémy Coulon étaient élèves du lycée Janson de Sailly, Ils sont morts, fusillés par les allemands le 10 juin 1944, en Sologne.

Pour revivre ces cérémonies...
(photos : René Pinon, Jean-Louis Vichot)


memoire commemoration resistan sologne aubin ferte godfrain tardy kermina labrun lero coulo


Logo

L’Association amicale des anciens élèves du lycée Janson-de-Sailly (AEJS - Les Jansoniens) existe depuis 1891, sept ans après l’ouverture du lycée. Fidèle à la tradition de Janson qui a toujours cultivé l’excellence, le pluralisme, et porté haut les valeurs de la République, solidement ancrée dans les réalités du monde contemporain, elle est délibérément tournée vers l’avenir, vers celles et ceux qui fréquentent aujourd'hui l'établissement, qui se préparent à animer et à vivre dans le monde de demain. Elle n'oublie pas pour autant celles et ceux "qui sont passés par Janson", ravis de retrouver avec Les Jansoniens des amis, un climat, une ouverture et une communauté d'esprit qui ont marqué de leur empreinte leur personnalité.

S’inscrire en ligne

Derniers articles Tous les articles

  • La Ferté Saint-Aubin, 10 juin 1944 : les Jansoniens se souviennent
    La Ferté Saint-Aubin, 10 juin 1944 : les Jansoniens se souviennent

    16-06-2019

    Ils avaient entre 18 et 20 ans, ils brûlaient de se battre pour libérer la France. Ils avaient rendez-vous dans les bois de la Ferté Saint-Aubin pour rejoindre le maquis. Le 10 juin 1944, dénoncés par un traitre, ils sont arrêtés par l’armée ennemie, conduits dans la forêt et abattus froidement, sans autre forme de procès. Sept d'entre eux étaient Jansoniens.

Contactez-nous

Association amicale des anciens élèves du lycée Janson-de-Sailly

Via notre formulaire
Envoyez-nous un e-mail
106 rue de la Pompe
75116 Paris

Copyright 2019 © AEJS. Tous droits réservés. Mentions légales - Politique de confidentialité - Conditions générales de vente - La fondation - Réalisation Website-modern