Adhérer à l'association

Panier

Example of shopping-bag Votre panier est vide. Commencer vos achats ?
Commander
bandeau page

Simon Nora

Ancien élève du lycée Janson-de-Sailly, Simon Nora commence ses études supérieures en droit. Résistant dans le maquis du Vercors de 1941 à 1944, il reprend ses études en lettres et Sciences politiques. Il intègre l’ENA (promotion « France combattante ») et, en 1947, entre à l’Inspection générale des Finances.
En 1952, il est nommé secrétaire général de la Commission des comptes et budgets économiques de la Nation. Il devient conseiller technique au cabinet d’Edgard Faure, alors ministre des Finances et des Affaires économiques (1953-1954), puis au cabinet de Pierre Mendès-France, Président Conseil (1954-1955).
Parallèlement, il participe à la création de l’hebdomadaire L’Express, au côté de Jean-Jacques Servan-Schreiber et Françoise Giroud.

De 1960 à 1962, il exerce les fonctions de directeur général de la division Economie et énergie à la Haute autorité de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (1960-1962).

Chargé de mission auprès du Premier ministre, (1969-1971) Simon Nora est, avec Jacques Delors, l’auteur du discours d’investiture de Jacques Chaban-Delmas sur « la Nouvelle société », prononcé le 16 septembre 1969 devant l’Assemblée nationale par le Premier ministre.
Il est également à l’origine de la politique de concertation avec les salariés et les syndicats, après les événements de mai 1968.

Simon Nora ouvre alors une première parenthèse dans le secteur privé : nommé directeur général du Groupe Hachette (1971-1974), il achèvera sa carrière de haut fonctionnaire comme directeur de l’Ecole nationale d’administration (ENA, 1982-1986).
En 1987, il est nommé président du conseil de surveillance de la banque Lehman Brothers puis de son conseil d’administration (1990-1995).

Simon Nora (1921-2006) est l’auteur de plusieurs rapports qui resteront célèbres, dont « le Rapport Nora » sur la gestion des entreprises publiques (1967) et « le Rapport Nora-Minc » sur l’informatisation de la société (1978).
Il était commandeur de la Légion d’honneur, officier des Palmes académiques et décoré de la Croix de guerre.

Simon Nora était l’époux de Léone Nora, journaliste à L’Express, et le père de Fabrice Nora, ancien directeur général du journal Le Monde, de Constance Nora, directrice de la fondation Club Méditerranée, de Dominique Nora, journaliste économique au journal Libération, correspondante à New York pour le Nouvel Observateur puis responsable de sa rubrique Economie, et de Olivier Nora, président du directoire des Editions Grasset. Simon Nora était le frère de Pierre Nora, de l’Académie française, directeur de la publication de la revue « Le Débat ».

Francis Lefèvre




Logo

L’Association amicale des anciens élèves du lycée Janson-de-Sailly, Les Jansoniens (AEJS), existe depuis 1891, sept ans après l’ouverture du lycée. Fidèle à la tradition de Janson qui a toujours cultivé l’excellence, le pluralisme, et porté haut les valeurs de la République, solidement ancrée dans les réalités du monde contemporain, Les Jansoniens sont délibérément tournés vers l’avenir, vers celles et ceux qui fréquentent aujourd'hui l'établissement, qui se préparent à animer, vivre et piloter le monde de demain. Les Jansoniens n'oublient pas pour autant celles et ceux "qui sont passés par Janson", ravis de retrouver avec Les Jansoniens des amis, un climat, une ouverture et une communauté d'esprit qui ont marqué de leur empreinte leur personnalité.

S’inscrire en ligne

Derniers articles Tous les articles

  • Pandémie, plan… Le livre de Paul Jorion  et du Jansonien Vincent Burnand-Galpin  prend un relief saisissant sous les feux de l'actualité
    Pandémie, plan… Le livre de Paul Jorion et du Jansonien Vincent Burnand-Galpin prend un relief saisissant sous les feux de l'actualité

    10-09-2020

    Qui écrivait, en 2019 : « Rappelons que nous ne serons jamais à l’abri d’une épidémie inédite. » ? Et qui préconisait, dans le même texte, le retour à la planification comme la clé de voûte d’une croissance maîtrisée au service des citoyens ? C’est Paul Jorion et Vincent Burnand-Galpin, dans le livre qu’ils ont intitulé « Comment sauver le genre humain », que nous avons salué lors de sa parution, en mars dernier. Juste avant « le confinement », ce qui n’a pas aidé à la diffusion de ses idées.
    Et voilà que l’épidémie a explosé. On en connaît l’étendue et les dégâts : sanitaires, humains, économiques et sociaux.
    Eric Blaisse a été le professeur de Vincent. Il a fait de ce livre une lecture éclairée...

Contactez-nous

Association amicale des anciens élèves du lycée Janson-de-Sailly

Via notre formulaire
Envoyez-nous un e-mail
106 rue de la Pompe
75116 Paris

Copyright 2020 © AEJS. Tous droits réservés. Mentions légales - Politique de confidentialité - Conditions générales de vente - La fondation - Réalisation Website-modern